• 17 CHATS : DES HISTOIRES TRAGIQUES...

    Trop, c'est trop.

    Depuis quelques mois, l'association Les Chats du Lacydon est confrontée à une vague d'abandons sans précédent, en particulier sur ses sites de nourrissage de chats libres.

    Adultes comme chatons sont jetés sans ménagement comme des objets.

    C'est ainsi que l'association s'est retrouvée à prendre en charge 17 chats en très peu de temps.

    Aujourd'hui, elle a besoin de votre aide pour continuer les sauvetages.



    JAZZJAVA et JOY ont été toutes trois abandonnées. JAZZ et JAVA ont été trouvée sur le parking d'un grand centre commercial marseillais. Elles se réfugiaient sous le capot d’une voiture quand elles ont été aperçues par une amie des chats qui a contacté l’association pour les prendre en charge. Elles avaient à peine 5 semaines et pesaient moins de 400 g. Elles étaient couvertes de toutes petites tiques que les bénévoles n'ont pas pu compter tellement il y en avait.


    Quant à JOY, elle hurlait depuis la veille, en grand danger sur une voie très passante, à proximité d’un lieu de nourrissage de chats libres, quand on l’a signalée à l'association. Toutes trois étaient terrorisées. Mais dès lors que les bénévoles les ont mises à l’abri et bien que craintives, il a très vite été évident que les petites avaient grandi avec une présence humaine. Elles sont restées en observation à la clinique vétérinaire quelques jours pour vérifier qu’elles ne « couvaient » aucune pathologie, ont été vermifugées ; elles ont ensuite intégré le groupe de l’association et été nourries à la nourriture spécifique vétérinaire chaton. Elles ont également été vaccinées dès qu’elles ont atteint le poids minimal nécessaire. Elles doivent être identifiées et par la suite stérilisées. 

    Quant à DUCHESSEMARIEBERLIOZ et TOULOUSE, ils ont été trouvés dans un bosquet par une personne qui promenait son chien. Alertée par de petits miaulements plaintifs, elle y a vu quatre minuscules chatons ; elle a cherché la mère et l’a malheureusement trouvée quelques mètres plus loin, sans vie, probablement heurtée par une voiture. Elle a récupéré les chatons et a contacté l'association pour savoir si elle pouvait les prendre en charge. Que faire d’autre face à quatre orphelins qui n’avaient pas d’autre chance de survie, au vu de leur âge (entre 15 et 18 jours selon l’estimation du vétérinaire) et leur poids (de 320 à 360 grammes) ? Ils ont été placés en famille d’accueil seuls pour éviter qu’ils ne contractent de maladies vu leur fragilité, et aussi parce qu’il fallait les biberonner et les toiletter toutes les 3 heures, comme l’aurait fait leur maman.


    Un premier examen vétérinaire les a trouvés en bonne forme. Mais quelques jours plus tard, la plus petite, MARIE, a commencé à refuser de s’alimenter et partait en diarrhée. Elle a vu le vétérinaire qui l’a trouvé un peu affaiblie et en hypothermie ; il fallait la gaver si on voulait la sauver et l’installer avec une bouillote pour faire remonter sa température. Cela a bien fonctionné quelques jours puis rechute en pleine nuit : forte dysenterie et fièvre cette fois, ce qui lui a valu une visite aux urgences vétérinaire, où elle a reçu des injections d’antibiotiques et d’antispasmodiques, qu’il a fallu répéter le surlendemain car les troubles persistaient. La dysenterie a enfin cessé et le petit bout a préféré les pâtées vétérinaires spécifiques hyper protéinées et spéciales aux problèmes gastro-intestinaux, au bibi de lait maternisé. Ils ont dû également être vermifugés malgré leur très jeune âge car les bénévoles se sont vite aperçus qu’ils étaient infestés de vers, ce qui était très dangereux. Avec beaucoup de précautions et sous haute surveillance, ils ont reçu chacun une petite dose de vermifuge qu’ils ont toléré sans aucun problème.


    Depuis quelques jours, ils préfèrent de plus en plus la nourriture vétérinaire pour tout-petits au biberon. Ils sont très espiègles et pleins de vie, malgré la perte de leur maman. Ils ont aujourd’hui un mois et doivent encore être protégés contre les risques liés à leur très jeune âge, notamment au niveau de l’immunité puisqu’ils ne bénéficient plus des anticorps que leur procurait le lait maternel. Ils resteront le temps nécessaire ensemble pour qu’ils soient élevés entre chats et aient un comportement de félin. Ils apprennent déjà naturellement la propreté et savent aussi se toiletter seuls. Ils sont proposés à l’adoption mais ne seront pas adoptables avant un bon mois, ce qui correspond au sevrage naturel.


    Enfin, CHIPIE a été abandonnée avec toute sa famille : quatre femelles adultes et deux chatons d’environ trois mois. Une personne présente a interpellé la personne qui les a déposés sur le lieu de nourrissage dans un parc public marseillais qui a répondu : « j’en ai trop et c’est trop cher pour les faire stériliser ! », avant de prendre la poudre d’escampette. Elle a rapidement pu être mise à l’abri mais son petit frère plus craintif a disparu avant qu’on ne l’attrape. Les adultes ont été stérilisées et ont grossi le groupe de chats libres déjà conséquent...

    Quant à PILOU, il a été jeté d’une voiture en plein repas d’un groupe de chats libres, heureusement sans aucune blessure ; récupéré immédiatement par la bénévole qui était en train de nourrir, il a été conduit à la clinique vétérinaire. Il présentait juste une diarrhée qui a été traitée et après quelques jours en observations, la bénévole l’a  pris chez elle, en attendant son adoption.


    Mais ce n'était pas terminé. Un matin, à l'aube, une des familles nourricières de l'association a signalé la présence d’une famille chat totalement terrorisée, réfugiée sous une voiture à proximité d’un des lieux de nourrissage dans un parc de la Ville : une maman et ses cinq bébés, dont l’un avait déjà été tué par une voiture ou un chien. S’agissant de l’entrée du parc, il y a un parking, qui est un est très passant et quelque peu dangereux. Ils y ont été déposés probablement une nuit, ou très tôt le matin. 

    Une fois de plus, l'association ne pouvait pas refuser leur prise en charge, car ils risquaient leur vie si on les laissait là. Mais cela est impossible à assumer d’un point de vue financier. 

    Les frais générés par les soins, la nourriture spécifique, les médicaments, les visites et urgences vétérinaires, la répétition de ces frais, malgré les généreux tarifs consentis par le vétérinaire, sont autant de charges supplémentaires pour l’association dont les factures vétérinaires sont déjà conséquentes. L’association doit également s'acquitter des vaccinations et des identifications à venir...

    Sans vous, elle ne s'en sortira pas !

    Vos dons et Appels du Coeur permettront de financer l'ensemble des frais vétérinaires engagés pour tous ces sauvetages.

    1326 euros sont nécessaires pour cela !

    Merci à tous pour votre soutien !

     


    Soutenez Les Chats du Lacydon et parrainez leurs animaux !

    Un don régulier, quelle que soit sa valeur, est d'une valeur inestimable pour eux. Chaque jour, leur nourriture et leurs soins doivent être pris en charge. Merci !

    Paiement 100% sécurisé - Aucun engagement - Modifiez ou suspendez votre parrainage, 
    quand vous le voulez.

    Vous bénéficierez de la déduction fiscale : 1 euro par jour,
    ne vous coûtera que 34 centimes après déduction.

     

     

    L'association Les Chats du Lacydon a pour objectif la protection animale en général et celle des animaux domestiques en particulier, la maîtrise des populations de groupes de chats errants dits "chats libres" dans différents quartiers de Marseille. Dans la mesure de ses moyens, elle organise leur stérilisation et veille à l’état sanitaire de ces populations.

    Localisation

     
     
     
     
     
     
     
     
    Plan

    Contact

    LES CHATS DU LACYDON

    21 rue Louis Grobet
    13001 MARSEILLE

     

     

     

     

     

    Actuanimaux : aider les animaux en quelques clics

     
     
    Je n'inscris plus les compteurs mes amies et amis
    je ne mets que les bannières
    à vous de jouer et de cliquer sur une ou bien sur toutes
    Merci pour eux  
     
     
     
     
    ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
     
     
     
     
     

     

    « URGENCE POUR SAUVER 250 CHATS - ASSO EN FAILLITE - DATE BUTOIR 6 MARSPACHOU, MALINOIS JETÉ PAR SON MAÎT »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Février 2015 à 09:38

    coucou

    belles images animees
    bonne journée

    bisoussssssssssssss

    2
    Vendredi 20 Février 2015 à 09:55

    coucou

    temps tout gris aujourd'hui

    Les quatre saisons
    bonne journée

    bisoussssssss

    3
    Dimanche 22 Février 2015 à 11:23

    coucou me voilà

     

    Humour  ...

     

    bon dimanche

     

    bisoussssssssss

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :