•  

     

    Chaque année, 20 000 chevaux sont abattus en France. Pourtant, ils pourraient encore vivre heureux !

    En 1885, le premier combat de la SPA s'était porté vers la protection des chevaux.

    Mais, de nos jours, la plus belle conquête de l'homme est débitée en barquettes au rayon boucherie de nos supermarchés ! En France, pour quelques milliers de personnes, le marché de la viande de cheval perdure. 
    D'abord aimé et objet de soins attentifs, pourtant, quels que soient ses mérites, le brave cheval ne connaîtra pas une paisible retraite : dès la première défaillance, il deviendra viande de boucherie et sera conduit à l'abattoir du jour au lendemain.

    La SPA agit ! Elle accueille des chevaux en retraite ou à adopter dans ses refuges équipés.

    C'est le cas de Hope, que vous voyez sur la photo ci-dessus, et qui a été retirée pour maltraitance. Elle vivait dans un champ de cailloux, avec un peu de foin… juste ce qu’il faut pour ne pas mourir de faim. D’un naturel sociable, elle est très avenante et accourt dès qu’on lui propose une caresse. Elle mérite vraiment de passer une retraite paisible. Hope attend depuis une famille pour finir ses jours heureux !

    Aidez la SPA à sauver des chevaux comme HOPE !

    Vos dons et appels du coeur permettront de financer une place dans un refuge

    pour un cheval !

     

    Merci à tous pour votre soutien !

     

     

     

    Comment aider l'association : SOCIETE PROTECTRICE DES ANIMAUX (SPA)

    La SPA a pour mission d’améliorer, par tous les moyens qui sont en son pouvoir, le sort des animaux, d’assurer l’application des dispositions législatives et réglementaires qui les protègent et de leur accorder assistance.

    Chaque année, en France, 60.000 animaux sont abandonnés.

    L’immense majorité de ces abandons concerne les chiens et les chats, victimes de comportements égoïstes et irresponsables qui les condamnent à une mort lente et cruelle.

    En effet, et contrairement à une idée encore trop répandue, un animal élevé dans le cadre d’un foyer n’est pas en mesure de subsister seul dans la nature : habitué dès sa naissance à être nourri et entouré d’affection quotidiennement, il est définitivement dépendant de l’homme.

    La seule chance de salut pour un animal abandonné provient donc du recueil et de l’hébergement dans un refuge, qui le soigne, le nourrit et lui donne une chance d’être adopté par de nouveaux maîtres.

    Pour mener à bien cette mission, les refuges ont besoin de moyens importants.
    Depuis 150 ans, la SPA agit quotidiennement pour assurer la protection et la défense des animaux sur l’ensemble du territoire.

    Reconnue d’utilité publique, la SPA agit auprès des pouvoirs publics et mène des actions de terrain appropriées pour que la législation progresse en faveur des animaux et que son application soit effective.

    Forte de ses 58.000 adhérents, de ses 3.000 bénévoles et de ses 540 salariés, la SPA bénéficie d’un réseau de soutien à l’image de sa notoriété et de sa légitimité.

    Grâce son réseau de refuges et de délégations, la SPA peut s’appuyer sur une implantation nationale de premier ordre, qui lui permet de prendre en charge les animaux en situation d’abandon et de souffrance.

    C’est ainsi que 55 refuges accueillent 45.000 animaux, qui sont soignés et proposés à l’adoption tout au long de l’année.

    Chaque année, en mai et octobre, des Journées Portes Ouvertes nationales sont organisées pour que le plus grand nombre d’animaux trouve une famille d’accueil.

    Localisation

     
     
     
     
     
     
     
     
    Plan

    Contact

    SOCIETE PROTECTRICE DES ANIMAUX (SPA)

    39 boulevard Berthier 75847 PARIS

    Actuanimaux : aider les animaux en quelques clics

     
     
    Je n'inscris plus les compteurs mes amies et amis
    je ne mets que les bannières
    à vous de jouer et de cliquer sur une ou bien sur toutes
    Merci pour eux  
     
     
     
     
    ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
     
     
     
     
     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Une triste histoire de chien dont le maître est décédé

    Trsite histoire que celle de VASCO. Ce dobermann de 10 ans aujourd'hui a vécu heureux durant 9 années. Malgré une séparation du couple, le chien est resté avec Mr, bien qu'il soit au nom de Mme (à ce jour)

    Mais en 2014, le maitre décède dans un accident de la route.

    VASCO a alors été placé dans une famille "adoptive", sans passer par la case fourrière, abandon ou autre. Jusque là, tout va bien.

    En 2015, Vasco retrouvé errant !

    Mais VASCO se retrouve errant, en février 2015, abandonné à son propre sort. Il arrive ainsi à la fourrière de la commune. CCTNA a été prévenue de ce cas, pour une éventuelle prise en charge.

    Problèmes d'une identification canine non mise à jour 

    Mais le chien est identifié. La procédure légale veut qu'une lettre recommandée soit envoyée par la commune au propriétaire.

    La propriétaire répond ainsi à la fourrière, expliquant le parcours de ce chien qu'elle n'a plus depuis plusieurs années (et assure qu'elle ne peut pas le reprendre, compte tenu de ses conditions de vie ; cela peut se comprendre)

    La propriétaire (officielle sur les documents d'identification) signe ainsi l'attestation de cession définitive.

    Le chien est au terme de son délai fourrière légal. Il peut quitter la fourrière en fin de cette semaine.

    CCTNA VOUS SOLLICITE (ENCORE UNE FOIS ET VEUILLEZ NOUS EN EXCUSER) POUR NOUS AIDER À PRENDRE EN CHARGE, RAPIDEMENT, LES PREMIERS FRAIS (CO-VOITURAGE - 10 À 15 JOURS DE PENSION - PREMIERS SOINS ÉLÉMENTAIRES - VACCINATION, ETC...)

    Mettre à jour l'identification de votre animal : une précaution indispensable pour le sauver !

    Moralité de cette histoire banale, mais tellement fréquente : il faut penser à modifier le nom du détenteur, auprès de I-cad (le fichier national des carnivores domestiques), modifier l'adresse, le téléphone, ajouter une adresse e-mail, etc.... pour qu'à tout moment, on puisse retrouver les propriétaires lorsqu'un animal identifié est retrouvé.

    A ce jour, au moins un animal sur 2 n'est pas à jour, sur le fichier, de son adresse, ou du nom de son détenteur !

    • PENSEZ CONSULTER LE FICHIER D'IDENTIFICATION POUR METTRE À JOUR VOS COORDONNÉES
    • PENSEZ FAIRE MODIFIER CES INFORMATIONS PAR VOTRE VÉTÉRINAIRE HABITUEL
    • NE PAS OUBLIER QUE L'IDENTIFICATION EST OBLIGATOIRE ET DOIT PERMETTRE À RETROUVER LES PROPRIÉTAIRES D'UN CHIEN ABANDONNÉ OU PERDU

    Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics,merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

     

     

     

    DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS

     

    Les fonds collectés seront utilisés pour les frais de :
    - covoiturage (Normandie-Picardie et retour)
    - vaccination de rappel
    - castration

    Rappelons que ce chien ne peut quitter la fourrière que identifié et primo-vacciné (à la charge de la fourrière et jamais à la charge de l'association qui le sort cet animal)

     
     

     

    EN PARTENARIAT AVEC

     

    Chiens et Chats de Tunisie, de Normandie et d'Ailleurs 
    Association d'intérêt général

    5, rue Taurin

    27800 HARCOURT


    0681082415

    E-mail : cctna-association@orange.fr

    Voir la fiche

    Actuanimaux : aider les animaux en quelques clics

     
     
    Je n'inscris plus les compteurs mes amies et amis
    je ne mets que les bannières
    à vous de jouer et de cliquer sur une ou bien sur toutes
    Merci pour eux  
     
     
     
     
    ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
     
     
     
     
     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • LA SITUATION EST TOUJOURS URGENTE POUR AYA ET POUR CE PARRAINAGE : Malheureusement la somme nécessaire n'a pas été atteinte. nous avons réussi à négocier pour payer que la moitié de la facture en fin de semaine et le reste dans 15 jours. Nous espérons vraiment que d'ici là la fiche d'Aya pourra être clôturée car sinon nous ne savons pas comment faire...." 24/02/2015

    Bulletin de santé d'Aya, 12 février - 21 h 

    Bonsoir à tous et merci beaucoup de nous aider pour Aya
    L' opération s est bien passée.Aya se remet doucement ce soir. elle avait bien des polypes dans l' oreille gauche et le tympan percé. L autre oreille à également le tympan touché. elle a donc un traitement antibiotique et un contrôle sera effectué sous anesthésie pour le retrait des fils dans 10-15 jours. merci encore à tous

     

     

    URGENCE : UNE MINETTE EN SOUFFRANCE, OPÉRATION IMMINENTE, UNE SEMAINE POUR PAYER LA FACTURE

    Aya, minette en détresse sur un site de nourrissage 

    AYA est une petite chatte noire et blanche âgée de 7 ans. Elle a été trouvée en mauvais état et amaigrie sur un site de nourrissage 

    Une otite diagnostiquée,  un traitement insuffisant

    Elle a été déposée chez un vétérinaire qui a diagnostiqué une otite de l'oreille moyenne et un traitement antibiotique a été prescrit pour 10 jours + nettoyage de l'oreille.

    Elle a été placée  en famille d'accueil sous la responsabilité de l'association.
    Il s'est rapidement avéré que malgré son traitement elle souffrait toujours au point d'avoir des difficultés à se nourrir , notamment des problèmes de déglutition. 

    Nous avons pensé qu'elle devait avoir de surcroît des problèmes de bouche et nous l'avons emmenée en consultation chez notre vétérinaire.

    Un état plus grave que prévu : otite + polypes purulents 

    Il s'est avéré qu'elle avait en définitive bien plus qu'une otite ... son oreille était pleine de pu verdâtre avec la présence de nombreux polypes.

    La situation nécessitait donc une intervention rapide par un vétérinaire spécialisé avant que le tympan ne soit atteint et qu'elle  risque de perdre l'ouïe.

    Elle semblait également avoir mal à l'autre oreille dans laquelle rien n'apparaissait à l'examen clinique , il fallait donc faire une exploration plus poussée sous anesthésie.

    AYA PEUT  ÊTRE OPÉRÉE AUJOURD'HUI ET NOUS N'AVONS QU'UNE SEMAINE POUR RÉGLER LA FACTURE CAR IL S'AGIT D'UNE CLINIQUE SPÉCIALISÉE EXTÉRIEURE À NOTRE VÉTÉRINAIRE HABITUEL ...LA FACTURE SERA PRÉSENTÉE LE JOUR MÊME DE L'OPÉRATION.

    La fin des galères pour Aya qui sera proposée à l'adoption 

    Nous espérons que l'opération va bien se passer et que Aya se remettra très vite et sans complications.

    C'est une petite chatte qui le mérite , elle a passé assez de temps dehors et sans soins.

    ELLE SERA PAR LA SUITE PROPOSÉE À L'ADOPTION. EN ATTENDANT L'ASSOCHAT TRAP 92 DONNERA TRÈS RAPIDEMENT DES NOUVELLES DE CETTE INTERVENTION. MERCI DE VOTRE AIDE POUR QUE AYA CESSE DE SOUFFRIR ET AIT UN NOUVEL AVENIR.

    Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

     

     

     

    DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS

     

    Intervention chirurgicale + les frais d'anesthésie + soins post opératoire et les traitements médicamenteux

     
     

     

    EN PARTENARIAT AVEC

     

    CHAT TRAP 92 
    Association d'intérêt général

    1 allée des glycines

    92260 FONTENAY AUX ROSES


    06.11.36.12.03

    E-mail : angelique.animaux@hotmail.fr

    Voir la fiche

    Vous voulez adopter ?

    Contactez directement notre association partenaire

    • Aya, minette en urge ...
    • Femelle
    • 7 ans
    • 92 (Hauts-de-Seine)
     

     

    Actuanimaux : aider les animaux en quelques clics

     
     
    Je n'inscris plus les compteurs mes amies et amis
    je ne mets que les bannières
    à vous de jouer et de cliquer sur une ou bien sur toutes
    Merci pour eux  
     
     
     
     
    ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
     
     
     
     
     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Nous souhaitons la bienvenue à notre nouvelle association partenaire AED dont la présidente Stéphanie oeuvre depuis de nombreuses années dans la protection animale avec de petits moyens mais avec une détermination et un amour des animaux sans faille. 

     

    Pachou, du gardiennage au box : il est temps que ça s'arrête 

    Pachou est depuis maintenant un peu plus de 2 ans en pension où il partage de box d'une petite croisée bergère aussi à faire adopter prénommée Choumi.

    Pachou et Choumi lors d'une sortie avec une bénévole 

    Malgré nos SOS et diffusions nous n'avons hélas toujours pas trouvé d'adoptant sérieux pour ce beau malinois, mais nous ne perdons pas espoir.

    Des adoptions sans lendemain 

    Pachou était resté quelques mois chez une premiere adoptante qui après 7 mois, nous a demandé de le reprendre non pas parce que Pachou ne s'adaptait pas, mais uniquement parce qu'elle s'est rendu compte au bout de plusieurs mois que ses yeux commençaient à être voilés. 

    Toujours la hantise du gardiennage. 

    Ensuite il a été adopté par un monsieur qui nous avait caché qu'il voulait un chien de garde, résultat au bout de 6 mois il nous a demandé de récupérer Pachou car il avait fait la fête à des gitans qui etaient rentrés dans la maison ! 

    Offrir à Pachou un foyer, un panier retraite 

    Pauvre Pachou la seule bonne étoile qu'il a eu jusqu’à maintenant c'est de rencontrer une bénévole de notre association.  Depuis plus de 2 ans nous lui payons une pension dans le département du 28, en espérant pour lui qu'un jour un bon adoptant s"intéressera enfin à lui.

    Problèmes de vue pour ce jeune papy chien 

    Depuis quelques mois il a été diagnostiqué pour Pachou une dégénérescence de la cornée. A 7 ans Pachou est donc quasiment aveugle. Il le vit très bien et une fois qu'il a ses repères s’accommode bien de sa mauvaise vue.

     Nous avons conscience que le risque est que Pachou reste peut être toute sa vie en pension.

     

    Nous rêvons d'une belle adoption pour Patou 

    Peut être que cet mise en lumière sur Actuanimaux permettra aussi de trouver de bons adoptants à ce formidable chien qui mérite une bonne famille.

    Merci par avance pour votre mobilisation qui servira à Patou et permettra ainsi à notre association de pouvoir faire d'autres sauvetages. Le prix de la pension pour Pachou représente un coût très dur à supporter pour notre petite structure. 

    Actuanimaux est un site solidaire et participatif qui vit grâce à la publicité et grâce à vos dons. Pour en savoir plus, pour aider au mieux les animaux, un article vous dit tout sur le fonctionnement de notre site. N'oubliez pas les fiches de nos protégés qui attendent avec impatience vos clics, merci pour eux ! Pensez aussi à ceux qui voudraient bien être adoptés...

     

    DESTINATION DES FONDS RÉCOLTÉS

     

    Pension de Pachou, ainsi que ses soins vétérinaires.

     
     

     

    EN PARTENARIAT AVEC

     

    Association AED 
    Association d'intérêt général

    BP 198

    92306 Levallois Perret cedex


    0699883955

    E-mail : postmaster@associationaed.com

    Voir la fiche

    Vous voulez adopter ?

    Contactez directement notre association partenaire

    • Pachou, malinois jet ...
    • Mâle
    • 7 ans (âge estimé)
    • 78 (Yvelines)

    Actuanimaux : aider les animaux en quelques clics

     
     
    Je n'inscris plus les compteurs mes amies et amis
    je ne mets que les bannières
    à vous de jouer et de cliquer sur une ou bien sur toutes
    Merci pour eux  
     
     
     
     
    ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
     
     
     
     
     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Trop, c'est trop.

    Depuis quelques mois, l'association Les Chats du Lacydon est confrontée à une vague d'abandons sans précédent, en particulier sur ses sites de nourrissage de chats libres.

    Adultes comme chatons sont jetés sans ménagement comme des objets.

    C'est ainsi que l'association s'est retrouvée à prendre en charge 17 chats en très peu de temps.

    Aujourd'hui, elle a besoin de votre aide pour continuer les sauvetages.



    JAZZJAVA et JOY ont été toutes trois abandonnées. JAZZ et JAVA ont été trouvée sur le parking d'un grand centre commercial marseillais. Elles se réfugiaient sous le capot d’une voiture quand elles ont été aperçues par une amie des chats qui a contacté l’association pour les prendre en charge. Elles avaient à peine 5 semaines et pesaient moins de 400 g. Elles étaient couvertes de toutes petites tiques que les bénévoles n'ont pas pu compter tellement il y en avait.


    Quant à JOY, elle hurlait depuis la veille, en grand danger sur une voie très passante, à proximité d’un lieu de nourrissage de chats libres, quand on l’a signalée à l'association. Toutes trois étaient terrorisées. Mais dès lors que les bénévoles les ont mises à l’abri et bien que craintives, il a très vite été évident que les petites avaient grandi avec une présence humaine. Elles sont restées en observation à la clinique vétérinaire quelques jours pour vérifier qu’elles ne « couvaient » aucune pathologie, ont été vermifugées ; elles ont ensuite intégré le groupe de l’association et été nourries à la nourriture spécifique vétérinaire chaton. Elles ont également été vaccinées dès qu’elles ont atteint le poids minimal nécessaire. Elles doivent être identifiées et par la suite stérilisées. 

    Quant à DUCHESSEMARIEBERLIOZ et TOULOUSE, ils ont été trouvés dans un bosquet par une personne qui promenait son chien. Alertée par de petits miaulements plaintifs, elle y a vu quatre minuscules chatons ; elle a cherché la mère et l’a malheureusement trouvée quelques mètres plus loin, sans vie, probablement heurtée par une voiture. Elle a récupéré les chatons et a contacté l'association pour savoir si elle pouvait les prendre en charge. Que faire d’autre face à quatre orphelins qui n’avaient pas d’autre chance de survie, au vu de leur âge (entre 15 et 18 jours selon l’estimation du vétérinaire) et leur poids (de 320 à 360 grammes) ? Ils ont été placés en famille d’accueil seuls pour éviter qu’ils ne contractent de maladies vu leur fragilité, et aussi parce qu’il fallait les biberonner et les toiletter toutes les 3 heures, comme l’aurait fait leur maman.


    Un premier examen vétérinaire les a trouvés en bonne forme. Mais quelques jours plus tard, la plus petite, MARIE, a commencé à refuser de s’alimenter et partait en diarrhée. Elle a vu le vétérinaire qui l’a trouvé un peu affaiblie et en hypothermie ; il fallait la gaver si on voulait la sauver et l’installer avec une bouillote pour faire remonter sa température. Cela a bien fonctionné quelques jours puis rechute en pleine nuit : forte dysenterie et fièvre cette fois, ce qui lui a valu une visite aux urgences vétérinaire, où elle a reçu des injections d’antibiotiques et d’antispasmodiques, qu’il a fallu répéter le surlendemain car les troubles persistaient. La dysenterie a enfin cessé et le petit bout a préféré les pâtées vétérinaires spécifiques hyper protéinées et spéciales aux problèmes gastro-intestinaux, au bibi de lait maternisé. Ils ont dû également être vermifugés malgré leur très jeune âge car les bénévoles se sont vite aperçus qu’ils étaient infestés de vers, ce qui était très dangereux. Avec beaucoup de précautions et sous haute surveillance, ils ont reçu chacun une petite dose de vermifuge qu’ils ont toléré sans aucun problème.


    Depuis quelques jours, ils préfèrent de plus en plus la nourriture vétérinaire pour tout-petits au biberon. Ils sont très espiègles et pleins de vie, malgré la perte de leur maman. Ils ont aujourd’hui un mois et doivent encore être protégés contre les risques liés à leur très jeune âge, notamment au niveau de l’immunité puisqu’ils ne bénéficient plus des anticorps que leur procurait le lait maternel. Ils resteront le temps nécessaire ensemble pour qu’ils soient élevés entre chats et aient un comportement de félin. Ils apprennent déjà naturellement la propreté et savent aussi se toiletter seuls. Ils sont proposés à l’adoption mais ne seront pas adoptables avant un bon mois, ce qui correspond au sevrage naturel.


    Enfin, CHIPIE a été abandonnée avec toute sa famille : quatre femelles adultes et deux chatons d’environ trois mois. Une personne présente a interpellé la personne qui les a déposés sur le lieu de nourrissage dans un parc public marseillais qui a répondu : « j’en ai trop et c’est trop cher pour les faire stériliser ! », avant de prendre la poudre d’escampette. Elle a rapidement pu être mise à l’abri mais son petit frère plus craintif a disparu avant qu’on ne l’attrape. Les adultes ont été stérilisées et ont grossi le groupe de chats libres déjà conséquent...

    Quant à PILOU, il a été jeté d’une voiture en plein repas d’un groupe de chats libres, heureusement sans aucune blessure ; récupéré immédiatement par la bénévole qui était en train de nourrir, il a été conduit à la clinique vétérinaire. Il présentait juste une diarrhée qui a été traitée et après quelques jours en observations, la bénévole l’a  pris chez elle, en attendant son adoption.


    Mais ce n'était pas terminé. Un matin, à l'aube, une des familles nourricières de l'association a signalé la présence d’une famille chat totalement terrorisée, réfugiée sous une voiture à proximité d’un des lieux de nourrissage dans un parc de la Ville : une maman et ses cinq bébés, dont l’un avait déjà été tué par une voiture ou un chien. S’agissant de l’entrée du parc, il y a un parking, qui est un est très passant et quelque peu dangereux. Ils y ont été déposés probablement une nuit, ou très tôt le matin. 

    Une fois de plus, l'association ne pouvait pas refuser leur prise en charge, car ils risquaient leur vie si on les laissait là. Mais cela est impossible à assumer d’un point de vue financier. 

    Les frais générés par les soins, la nourriture spécifique, les médicaments, les visites et urgences vétérinaires, la répétition de ces frais, malgré les généreux tarifs consentis par le vétérinaire, sont autant de charges supplémentaires pour l’association dont les factures vétérinaires sont déjà conséquentes. L’association doit également s'acquitter des vaccinations et des identifications à venir...

    Sans vous, elle ne s'en sortira pas !

    Vos dons et Appels du Coeur permettront de financer l'ensemble des frais vétérinaires engagés pour tous ces sauvetages.

    1326 euros sont nécessaires pour cela !

    Merci à tous pour votre soutien !

     


    Soutenez Les Chats du Lacydon et parrainez leurs animaux !

    Un don régulier, quelle que soit sa valeur, est d'une valeur inestimable pour eux. Chaque jour, leur nourriture et leurs soins doivent être pris en charge. Merci !

    Paiement 100% sécurisé - Aucun engagement - Modifiez ou suspendez votre parrainage, 
    quand vous le voulez.

    Vous bénéficierez de la déduction fiscale : 1 euro par jour,
    ne vous coûtera que 34 centimes après déduction.

     

     

    L'association Les Chats du Lacydon a pour objectif la protection animale en général et celle des animaux domestiques en particulier, la maîtrise des populations de groupes de chats errants dits "chats libres" dans différents quartiers de Marseille. Dans la mesure de ses moyens, elle organise leur stérilisation et veille à l’état sanitaire de ces populations.

    Localisation

     
     
     
     
     
     
     
     
    Plan

    Contact

    LES CHATS DU LACYDON

    21 rue Louis Grobet
    13001 MARSEILLE

     

     

     

     

     

    Actuanimaux : aider les animaux en quelques clics

     
     
    Je n'inscris plus les compteurs mes amies et amis
    je ne mets que les bannières
    à vous de jouer et de cliquer sur une ou bien sur toutes
    Merci pour eux  
     
     
     
     
    ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner
     
     
     
     
     

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires